La peña c'est la peine et la jubilation à chanter, à danser
La villana c'est la ville qui se vide et se remplit le temps d'une soirée

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Contributeurs