Marché d'images

"Oyez Braves pauvres et pauvresses que le monde mécanique a abandonné et délaissé, là sur le trottoir à côté d'une poubelle verte en fer.
Tout vas bien allé maintenant, relevons la tête car le grand jour est arrivé: 
D'ici quelques jours une série de miracle vont s'accomplir:
- La planète va être recouverte de poudre de purée mousseline, des cheveux vont pousser sous les pieds des moins de 15 ans, les chaussures vont se mettre a parler et enfin il y aura un week-end avec des images et des dessins et des expos et un concert  les après midi des 20 et 21 decembre
Ce sera a l'hotel des vils
Vous pourrez regarder de vos yeux et si vous le souhaitez vous procurer divers objets beaux et luxueux qu'ils soient fanzines, bds, linogravures, serigraphies et autres...

Present il y aura

olga et kadha :

Superdetergent super detergent

Pandana ( pas de signe de site ùais c'est très beau)
Dino ( pas de site non plus mais c'est la vie)
Et peut être d'autres copains aussi!
Il y aura aussi une expo de toutes les images de l'atelier de serigraphie de l'hotel des vils : trop chou!

On trouvera aussi sûr des orangettes à grignoter, des gâteaux à mastiquer et aussi à 14h30 le samedi, un concert transe-rock-apocalyptique de "EUH..." pour se mettre dans état second et oublier le stress de la vie qu'on a des fois en soi

AU plaisir de vous sauver
Venez donc!!!

Des bisous
Johny halligator, troisième prophète des marécages


 Assemblèe générale:
Venez comme vous êtes...



LE VENDREDI 19 DECEMBRE 2014



18h00




Samedi 6 Decembre 21 heures
__________

Un Vivant Un Poete Un Mort Un Chien

" Je chante un chant de guerre à des guerriers absents, mon rock comme une pierre lancée sur des géants..."

http://unvivant.wix.com/unvivantunpoete
http://21-3.pagesperso-orange.fr/
__________

Christophe Siebert - Lecture Drone du prochain recueil en avant-première

"41

Un écrivain

Est impuissant

Par nature

Un écrivain

Ne fabrique

Rien

Un écrivain est par nature une vache qui regarde passer les trains

///

La plupart du temps

Quand je parle aux gens

Comme s'ils étaient libres

Il ne comprennent pas

Croient que je plaisante

Que je me fous d'eux

///

Je suis une vache

Une vache libre "


http://konsstrukt.wix.com/christophe-siebert
__________

Julien Martin - Carte blanche pour voix classieuse et Noisy

L’improvisation est à la base de sa recherche musicale: explorer librement les rythmes et sonorités de la voix, appréhender l’instant musical. La reprise de chants populaires, la lecture de poésie prolongent cette inspiration, en tenant compte du travail pionnier de vocalistes comme Beñat Achiary, Demetrio Stratos, Giovanna Marini et Les Manufactures Verbales. Julien Martin a étudié le chant et la musique pendant 4 ans au Conservatoire de Clermont-Ferrand ; il a fait plusieurs stages de voix intensifs au Roy Hart théâtre, d’autres stages avec Olivier Chabaud, Geneviève Aulagnon, et un stage de chant traditionnel avec André Ricros, Sylvie Berger, Evelyne Girardon. Il pratique l’improvisation au sein du Collectif Musique en Friche, écrit et compose pour le duo A tue-tête, chante pour le duo Djablousto avec le violoncelliste Thomas Charmetant, et construit petit à petit un solo nommé Juju-Box.
_____________

Gwyn Wurst - Chanson sans parole


Claviériste surnaturel et virtuose extraterrestriel, il est en solitaire une véritable anomalie iconoclaste, une erreur de casting Marvel recalé au concours pour P4 « superpouvoir impropre et crapuleux ».
Avec ses deux claviers et les phalanges d’un Colossus, il irrite une makina d’auteur absinthé, recrache au plafond les pires incendies dancefloor d’Otto Von Shirach et Venetian Snares ; improvise sans se soucier des retombées écologiques un électro-arabisant saturé qui laisse Omar Souleyman en pâture aux vers des sables sur Dune sans se retourner ; compose la bande originale du remake snuff de « Qui veut la peau de Roger Rabbit ? ».
Une danse du soleil vicieuse, unique et ravagée, un viol hardtek satanique sans matière grasse, une expérience rare, indispensable et remuante à vous en séparer définitivement le cartilage de la chair.

http://gwynwurst.bandcamp.com/releases
___________

Libre mais nécessaire participation au frais.

,

GianFranco Plombo    /    Accordéon mis en boucles et machines
Djablousto     /  Vioncelle et chant
De la musique faite par de faux italiens, de faux bluesmen et de faux industriels
Dimanche 16 Novembre  19h pétantes

29 octobre, ce mercredi, apero- concert

Quand le punk et Jean Michel Jarre se rencontrent, ça donne de la joie au cœur et des envie de remuer sa tête ou son popotin en disant yeah

Tout est sur l'affiche!
bisous





Dessine-moi un gobelet, ivrogne




L'Hôtel des Vil-e-s doit renouveler son stock de gobelets qui diminue de soirée en soirée,
et pour l'occasion l'Assemblée Générale souveraine a décidé de renouveler aussi les sérigraphies et petits messages qui ornementent ces gobelets et justifient leur disparition régulière.
Tout le monde est donc invité à une après-midi de partage de dessins et de malaxage d'idées,


le Samedi 25 Octobre
à partir de 14h30 après la Kantine
(venez aussi à la Kantine, ça donne des idées)


Les marmonneurs bretons   
La prochaine AG a lieu le    
LUNDI 13 OCTOBRE à 18H30

Venez présenter vos projets pour le lieu,
parler de l'actu, 
lancer des questions sans-fond, 
rencontrer vos congénères,
et assouplir vos cervicales.

Amenez aussi du manger à partager pendant la pause

Tchou

Les Présentateurs

L' AG aura lieu le jeudi 18 septembre à 18h30  

pour décider ensemble de ce qu'on fait le mois qui vient et au-delà 

auberge espagnole (ramène des trucs à manger)

venga!

 

 

 

 

L'autre affiche pour le ciné & les concerts du vendredi 5 septembre + prog complète

Concerts : La truite (19H) & Poltron Poltron Lopez (20H)

Ciné Voyageur : 17 H & 20H court-métrages

22H Rinocerentes y Bestias Negras de Manue Fleytoux

Yvan et Florian de Joseph Krommendijk

Tonus confiance de Jules Ribis, Mathieu Kiefer, Eric Leclerc

+ d'infos dans le post ci-dessous 

Ciné & Concerts & bouffe prix libre - vendredi 5 septembre de 17H à minuit 17H - Court-métrages sous le chapiteau 19H - Apéro & concert - Truite (ensemble impro protéiforme) 19H30 court-métrages.. 20H30 Portron Portron Lopez (rock psyché patate) 22H films moyens et longs


Ciné & concerts & bouffe prix libre : Vendredi 5 septembre de 17H à minuit


 

17H - Court-métrages sous le chapiteau

19H - Apéro & concert - Truite (ensemble impro protéiforme)

19H30  court-métrages..

20H30 Portron Portron Lopez (rock psyché patate)

22H films moyens et longs


Le mois de septembre (r)amène de petites peurs, son odeur un peu moisie de sérieux scolaire, sa gueule de façade qui s'effrite ...

Pour déjouer l'angoisse qui monte qui monte, l'hôtel des viles ouvre ses portes au chapiteau  du Cinéma Voyageur et à des groupes de rock fou fou, foutraque , en transhumance depuis Millesvaches.. histoire de reprendre les voyages de l'été et  de foutre des grains de sable nomade dans la machine sédentaire,
de saboter en douce le commerce culturel en jouant la carte de la rencontre et de l'entraide.

Le Cinéma voyageur est d'abord une association, SYNAPS, née en 2007, qui produit du cinéma de manière libre et indépendante. Synaps se dote d'un chapiteau, et fait la route pour diffuser, dans ton salon, sur la place publique, dans le champ du voisin, les films d'auteurs qui ont une démarche de libre diffusion.
Leur catalogue peut être regardé en ligne http://www.cinema-voyageur.org
... ou sous le chapiteau, lors des tournées du Ciné voyageur et donc à Clermont, vendredi 5 septembre !

> Truite - Ensemble improvisatif protéiforme
>
> http://truite.bandcamp.com/ album/truite
>
> Truite est ce groupe magique, partis de cinq, ils seront peut-être 
> dix au prochain concert, joueront une heure ou vingt minutes, 
> jamais deux fois la même chose, saxophones puissants, theremin 
> vilain, guitares sauvages, basse-batterie gras/tranchant, on danse 
> on regarde et on ferme parfois les yeux car plein de couleurs 
> peuvent débarquer sans prévenir

Portron Portron Lopez - Rock Psyché Patate
>
> http://portronportronlopez. bandcamp.com/
> https://www.youtube.com/watch? v=OfX1bLdnETQ
>
> Portron Portron Lopez est un trio de rock beefheartien teinté 
> d'influences afro-électroniques. À leur écoute, on assiste à la 
> déclinaison d'un même esprit tordu doublé d'un son explosif et 
> drôlatique. Une liberté héritée du meilleur rock garage et 
> psychédélique, dont ils détournent parfois les poncifs. C'est en 
> deux mots une musique truande et tonique !

La soirée est Prix libre
Qu'est-ce que çà veut dire ?
que çà n'a pas de prix, mais que çà coûte quelque chose !!!

C'est pas histoire de morale, ces précisions.

Histoire de transparence plutôt  : le prix libre ira au Ciné voyageur. Leur démarche n'est pas subventionnée, ils et elles oeuvrent loin du bordel commercial. Pour vivre, le ciné voyageur a besoin de vos dons.
Les bénéfs du bar iront aux groupes, pour les défrayer, rembourseront les frais pour la bouffe des artistes et des bénévoles, l'impression des affiches et permettront de payer une -petite- partie de la facture d'électricité de l'hôtel des viles.

Histoire de politique ensuite : en faisant du prix libre, on ne fait en rien de la culture cheap, au rabais. Par notre programmation et l'organisation bénévole de soirées, nous voulons contribuer à des démarches culturelles et artistiques qui nous plaisent, tant par leur contenu que leur forme.
On vous entend dire si souvent, "je vais dépenser ma thune au bar, c'est la même chose que la caisse prix libre !" Ben, non, au bar, vous achetez quelque chose, sur lequel on fait un peu de bénef , bénéf qui nous permet seulement de couvrir les frais  que nous avons engagé pour la soirée.
L'argent que vous versez dans la caisse prix libre, vous le donnez , pour les artistes, pour leur permettre de continuer sans avoir à financer leurs tournées et autres projets avec leur rsa ou avec le salaire de petits boulots trop loin de leurs valeurs.

Par le prix libre, nous ne voulons pas contribuer à la misère collective.
 Nous voulons simplement permettre à ceux qui traversent une période de grosse dèche de venir, en pensant que tous les autres, ceux qui ont un petit peu plus, joueront le jeu. Nous faisons à chaque fois le pari que nous seront tous capables de laisser le consommateur que le système  a greffé à chacun de nous à la porte de l'hôtel des viles, au moins le temps de la soirée.
Autant vous dire que c'est jamais gagné !
Autant vous dire qu'on aimerait bien  gagner plus souvent ...



 


CONCERT TRIQUE ET TENDRESSE

DUREs ET GAYs (punk à boîte à fist) ont annulés leur concert pour cause d'intense constipation idéologique, du coup, il nous reste les Kings Queer (Electro Grizzly Weird à tendance Nadine Morano).

et en guest stars C'cil No Styl, un récital en Sol Mineur (artiste Rires et Chansons).

+ Queue DAL (dj queer tamoule sourd intolérant)+Dj Dominique de Robien (ex Dj Laurent Waucquiez)
JEUDI 26 JUIN
Prix Libre 20h30 au SQUAT DES VILES
55 avenue de l'union. 
Toilettes Gratuites pour tous possesseurs de la cartes 12-25 Régions Alsace

Cécile No Style (déjà bien célébrée) est un croisement entre Joni Mitchell et Eric Cantalou. un croisement plutôt bizarre qui a donné des claques à pas mal de clermontois, qui se demandaient pourquoi personne n'avait osé faire ça avant. C'était oublié Sylvie Vartan ou Ho Chi Minh. Bien sur la pression fut énorme et les médias avides d'un nouveau Michel Farinet n'ont pas tardé à lui faire la peau.  Mais C'cil No Styl (ex CC Super), leur a fait un grand fuck du haut de sa fiche de non imposition, et tu peux danser ou rigoler, c'est bio. Une prouesse d'invention auditive.
https://soundcloud.com/ccil-no-styl



Les Kings Queer sont des gros fétards, entre ... et ...., du coup on reconnait bien les influences. Ca à la pêche, le moins qu'on puisse dire c'est que ça fout un joyeux bordel. Avec une ligne rock electro pop bien punchy et des idées scéniques dignes d'un show de Laurent Voulzy, les Kings Queer ont imposé leur style bière Foot Queer, avec tact et doigté. Reconnus d'utilité publique elles jouent chez nous pour nous sauver du nazisme.

 http://www.kingsqueer.com/

(conseil : fin de mois difficile ??? prends un crédit http://credit.gemoneybank.fr/fr/).
c PRIX LIBRE, pour le toit de l'église, 55 avenue de l'union soviétique, et on ferme les portes dés qu'on en a ras le cul (vers 1h30)

et  Merci à Celine Senile et Lilla Satan pour leur distinction visuelle, quel enthousiasme et quelle vie, mesdemoiselles dans vos traits si colorés!!
Les connards de l'orga.

projection la buissonnière



LA BUISSONNIERE PROJECTION JEUDI 05 JUIN en présence du réal JB Alazard (réalisateur) et Julie Borvon (monteuse)
19H30 apéro & 20H film,

La buissonnière suit l’errance estivale d’un pilote et d’un copilote. Les deux comparses se sont embarqués pour un road-trip, en quête d’absolu, mais, à un âge où le temps de l’école est passé depuis longtemps, que fuir ? Leur aventure conjugue les banalités de la vie à de modestes illégalismes. Leurs discussions s’étirent ou s’éteignent mais toujours le doute reste présent. Le spectre de la normalité les hante : épouvantail, aspiration, conscience aiguë du temps qui passe ?

La buissonnière traduit-il un fantasme beatnik, poursuivi en 2010 ?

Le film est un docu-journal, réalisé par JB Alazard, embarqué dans la voiture avec un appareil photo caméra. Il fait corps avec ce qu’il filme : le pilote et le copilote sont des proches, dont il partage le quotidien, le mode de vie, les questionnements. Il retient de la littérature beatnik (Burroughs), la « capacité à tirer parti d’(un) vécu pour le tirer vers la fiction ». (entretien donné au journal du Festival International du documentaire).

Mais l’essentiel semble plutôt une certaine manière de faire du cinéma, où l’appareillage technique ne creuse pas la distance entre celui qui filme et ceux qui sont filmés :

« J'essaie à ma façon (c'est-à-dire avec une caméra) de les accompagner à saisir la quintessence de l'instant. Pour arriver à cela, j'ai essayé d'adopter un dispositif qui soit le plus possible en adéquation avec leur manière de vivre. Alors que beaucoup de gens qui choisissent de "faire la route" sont en camions, eux décident de se contenter d'une voiture, ce qui n'est pas négligeable. On dort dehors, on fait la cuisine dehors et non pas dans le véhicule, du coup on est encore plus proche de l'environnement. Et cette distinction entre voiture et camion rejoint une certaine conception du cinéma développée par les gens de Stank Films qui coproduisent le film, pour qui il n'y a pas de distinction entre fiction et documentaire mais plutôt des films faits avec camion ou sans camion, et la lourdeur ou légèreté matérielle qui en découle face au réel ».




La buissonnière, malgré la charge esthétique très forte du film, a une allure modeste. Pourtant, il y a fort à parier qu’il s'agit d’aller gratter une expérience collective, celle de la précarité revendiquée, sublimée, expérimentée et interrogée... tout en la construisant.

Prix libre, hôtel des viles, 55 avenue de l'union soviétique.

ASSEMBLéE GENERALE mercredi 13 mai

Oyé oyé!
Demain aura lieu l'assemblée générale mensuelle de l'Hotel des Vil-e-s
Venez donc pour proposer des evenements, des ateliers, pour discuter et donner forme au lieu, le tout dans la joie et les gateaux
Oui oui, c'est bien ça

Tu rêves d'être un ninja de l'alternatif? Et bien c'est demain à 18h le rendez vous pour la formation
yaaaaa!!!!

Cabinet de la nano édition ou les 24H du Trône : fanzinothèque en libre consultation + nuit du fanzine + Placard



Çà pourrait commencer comme çà :


vendredi 30 mai, à 14H, tranquillou, coincé(e) dans un canap’ un peu crasseux, à bouquiner un fanzine emprunté à   la fanzinothèque du Cri de l'encre qui viendra juste d’atterrir à Clermont city
http://www.lecridelencre.com/presentation.html

après cette sieste déguisée en lecture, tu pourras t’éveiller en hurlant à coups de crayon. Écrire, dessiner, coller, peindre...

tu auras autant de temps que tu veux (presque) pour participer à la confection dun fanzine collectif.
Deux thèmes tirés au sort le jour même, un autre déjà calé, «l’hdévé» car, à force de donner le meilleur de nos jeunes années à ce squat, on n’en peux plus de ne pas savoir qui il est, de ne pas savoir en parler. Cette fois-ci, c’est décidé, ce squat on s’en débarasse, on l’agraphe dans un cahier, qu’on tendra à nos interlocuteurs avec un «C’est prix libre», plus rougissant que militant.
Heure de rendu définitive des feuillets : 8H samedi 31 mai
Heure de ponte de l’objet fanzine : 14H samedi 31 mai

Tu pourras continuer en faisant un détour par le placard :
soit en jouant de ce que tu veux, tant que c’est amplifié et que tu t’es inscrit préalablement sur le planning que tu trouves (ici)
Hé, dis, même, tu pourras jouer de l’autre bout du monde, grâce au streaming (mais le planning, c’est le planning, même pour l’autre bout du monde) !

soit en te calant dans une bulle de son en écoutant au casque , les oreilles branchées sur ceux qui jouent.
T’as bien compris , pas de son d’ambiance, chacun son petit bout de son à lui, pour griffonner ou siester encore, et autrement.
Une jolie idée empruntée à Cannibal caniche et aux arts duf, avec leur complicité.


Oui ce sera tout çà :

 une fanzinothèque en libre consultation
une nuit du fanzine
un placard

dans l’ordre ou dans le désordre,
en signant pour le paquet ou pour un passage éclair : comme le coeur t’en dit !

Ce qui ne sera pas laissé à ton bon plaisir :

çà s’appelera

Le cabinet de la nano édition
ou les 24H du Trône
Un nom à rallonge, en forme de périphrase car, chez les bouseux du pneu, si on n’a pas peur de l’humour caca prout, on n’écrit pas le mot «ch...» sur une affiche ! AH, là non plus, encore une fois ...

çà se passera à l’hôtel des viles, 55 avenue de l’union soviétique, Clermont-Ferrand (près de la gare sncf)
de 15H à 15H,
du vendredi 30 mai au samedi 31 mai.

pour financer l’événement (défraiement & coût de l’impression du fanzine), çà sera prix libre.

et pour manger, on la jouera auberge espagnole

si t’as des questions, des incompréhensions, besoin d’un hébergement, tu peux écrire à razlepompon@gmail.com avec comme objet "cabinet"
si t’as des questions existentielles, écris plutôt à ta grand-mère ou invoque l’esprit de Heidegger lors d’une séance de spiritisme. La première parce qu’elle t’enverra peut-être un gâteau par colis postal. Quant au second, son haleine posthume, genre crâne chevelu macéré dans un casque à pointe sous le soleil d’une expédition coloniale, te guérira à jamais de l’existentiel.

Elwijb Leader Bick + Space Plumber + surprise /// jeudi 8 mai, 18:30

malheureusement gregaldur et trostky nautique sont forcés d'annuler leur fin de tournée. Mais les robots rebondissent : nous pouvons d'ores et déjà annoncer la présence de notre très cher plombier de l'espace. el wijb leader bick bien sur seront fidèles au poste! MiamMiam et boum seront aussi assurés. nous remuons nos engrenages et invoquons le dieu de la mécanique pour vous préparer des surprises supplémentaires!!


Elwijb Leader Bick : spécialité fromagère locale.
Contes et chansons débilo-métaphysiques sur le sens de la vie des fourmis-cadres. Intéractivité, improvisation, mélodie de qualité sur son lit de synthétiseurs, le tout chanté par deux fantômes de vieux greniers. C'est mieux que Pascal Sevran et c'est beau comme du cloclo

Space Plumber: http://vimeo.com/29506780

Concert à venir - samedi 26 avril -20H30  Féromil (noise au détecteur de métaux)
Chicaloyoh (sound space drone)
High Wolf (prog psyché tribal drone)

Amour & Tétanos et l'Assolique présentent :

KOONDA HOLAA + guest / cz usa - blues lost in desert
Perdu dans le désert de Mojave en Californie, l’ébouriffant Tchèque sort de sa tanière et vient jouer en live à l’HDV. Sa musique actuelle a été cataloguée de mystico-psychédélique ouest / noir américaine mais cela pourrait bien être aussi de la musique du monde, un monde qui n’existerait pas encore…
En fait, c'est juste un nouveau chemin que le musicien emprunte au milieu de sa longue carrière musicale qu’il a passé aux côté de Lydia Lunch, IGGY POP & The Stooges (sax et basse), Uz Jsme Doma , Marshall Allen, Otto Von Schirach, Slymenstra de GWAR et d'innombrables autres projets qui remonte au milieu des années 80.

KOONDA HOLAA revient donc avec sa musique désertique orchestrée avec un looper et couronnée avec des paroles dont la comédie rachète l'obscurité de son propre messager.

http://www.myspace.com/koondaholaakamilsky


GRRZZZ / anti-electro punk
Duo mâle-femelle, référence du punk industriel hexagonal, quelque part entre Ministry, Suicide et Atari Teenage Riot, la bête à deux voix éructe des textes noirs, politiques et teigneux. Leur musique repose sur des riffs de guitare lourds et acérés, des mélodies électroniques et bruitistes obsédantes et des rythmes marteaux.

http://nksinternational.free.fr/grrzzz.html



***INFOS***
Hôtel des Vils < 55 avenue de l’union soviétique
Jeudi 17 avril 2014 - 20h30
PRIX LIBRE autoritaire du début jusqu'à la fin du concert
ça nous coute des thune pour faire venir des artiste qui viennent de loin et même de très loin ( la république tchèque et les states c'est pas à coté du cantal) pour certain donc lâche nous quelques choses et pas ta misère de ferraille on en veux de tes 1,2 et 5 centimes dans ce cas là reste chez toi , ça nous intéressent pas de faire de la diplomatie et d'être patient avec des personnes qui  n'en ont rien à foutre et qui croient que  tout leur est du, il n'ont qu'a organisé des soirée et voir combien combien ça coute ou aller voir parabellum à 20 boule la place ou de rester chez eux car on leur demande pas de venir.
mary jay (amour et tétanos)

Lagé

La Vilaine assemblée générale 

La vilaine assemblée est un lieu/ moment de causeries sans fin.. pas comme la vie ! Enfin un moyen de se sentir immortel.. et de participer à l'autogestion des activités du squat. en attendant l'ordre du jour, mets en dans le désordre du temps en faisant une petit croix à ton agenda 
Le jeudi 10 avril à 18H

Assemblée Géniale et Générale

La Vilaine assemblée générale 

La vilaine assemblée est un lieu/ moment de causeries sans fin.. pas comme la vie ! Enfin un moyen de se sentir immortel.. et de participer à l'autogestion des activités du squat. en attendant l'ordre du jour, mais en dans le désordre du temps en faisant une petit croix à ton agenda 

le Lundi 3 mars à 18H.


Projo-blabla : Lutter ici et maintenant

Jeudi 20, projo-blabla-auberge espagnole organisée par la CNT-AIT 63
Le film projeté sera Lutter ici et maintenant, réalisé par Philippe Roizès.

Quel est le dénominateur commun entre les occupations de logements vides, les mouvements de chômeurs et de précaires, les débordements des mouvements étudiants et la mobilisation contre un projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes ? Toutes ces actions, aussi différentes soient-elles, se confondent avec des modes de vie et s’inscrivent dans l’autonomie des luttes : s’organiser sans leader ni parti, en considérant que les pratiques illégales constituent une expression politique à part entière. Dans l’histoire moderne, ce principe existe et s’exprime concrètement depuis la fin des années 60 au sein d’une constellation informelle et hétérogène, minoritaire et souterraine, qu’on appelle parfois la mouvance autonome.

A l'issu du film, le débat sera ouvert sur l'autonomie des luttes au plan international.

Pour celleux qui veulent manger, venez à 19h30 avec de quoi partager. Sinon, début du film à 20h30. Et c'est prix libre !

AAAAAAAA Gé

La Vilaine assemblée générale

La vilaine assemblée est un lieu/ moment de causeries sans fin..
pas comme la vie ! Enfin un moyen de se sentir immortel..
et de participer à l'autogestion des activités du squat.
en attendant l'ordre du jour, mais en dans le désordre du temps
en faisant une petit croix à ton agenda le
Lundi 10 février 
à 18H.

L'HDV, un squat en paix


Bal tragique à l’Hôtel des Vil-e-s, 2 blessé-e-s, Marion Tefflon et Boris "Pare-Balles" Noris sauvent soixante personnes du fusil d'un chasseur myope non idéologisé.


L'histoire commence dans la principauté de Chamalières, havre de paix et de sécurité pour une trentaine de néo nazis qui s'épanouissent dans une réserve naturelle protégée : 12 % de logements vides, 15% de logements sociaux, 30 policiers municipaux et 65 % des ménages qui paient l'impôt sur le revenu, une sorte de Center Park dirigé par un roi aimable et doux. Mais quelle mouche a bien pu pousser les sympathisants des panzers et des chants de la Waffen SS à quitter leur belles côtes pour le centre ville (tout noir) de Clermont ?

1 - le refus des clermontois d'un local FN à Clermont
2 - la menace d'une invasion maoïste
3 - leur grands frères de Lyon qui les traitent de couille molle
4 - rendre une bd à la bibliothèque
5 - allez voir un concert qui dénonce les expulsions illégitimes d'immigrés

Tout cela à la fois sans doute. Mais maintenant, après des heures d'enquête et des témoins dignes de foi, nous pouvons nous positionner :

Vous ne nous ferez jamais dire que depuis un an, des milices d'extrême droite en mal de pluralisme politique ont multiplié leurs agressions dans le centre ville de Clermont, tabassant et violant "de temps à autres" le militant de gauche, la maghrébine... Nous ne sommes pas de cette engeance paranoïaque et complotiste !

De même, nous tenons à faire taire les rumeurs comme quoi la police aurait bâclé ou précipité l'enquête. Grâce à leurs services, nous sommes maintenant persuadé-e-s que l'auteur de la fusillade se promenait seul, perdu hors de Chamalières, un fusil à canon scié lui servant de cane (quand on a rien chez soi, on fait avec ce qu'on a, à quoi vous réduit la misère je vous jure), se rendant au Raymond Bar à la recherche d'un hypothétique concert. Quelle ne fut pas sa surprise de tomber sur un squat dont il ignorait l'existence et dont il apprend consterné qu'on y pratique le prix libre. Il a eu ce geste noble (vu dans un « Envoyé spécial » sur l'intervention Serval au Mali) de tirer huit coups en l'air pour prévenir qu'il arrivait et dégager la chaussée encombrée de pré-pubères communistes. Mais par une grande maladresse, combinée à notre malchance naturelle, il n'a pu éviter que les plombs tirés ne croisent quelques malheureuses têtes, mains, coudes et autres mollets. Toutefois, nous aurions souhaité une meilleure répartition des plombs dans le public. Avec deux victimes, on voit bien qu'encore une fois ce sont toujours les mêmes qui vont toucher de la thune, ce qui va à l'encontre de notre aspiration à une répartition égalitaire des richesses.

Ce communiqué en hommage aux victimes permettra de rééquilibrer la partialité des médias locaux toujours prompts à crier au loup quand la bergère est occupée à vendre de la coke. Et si pour vous la plaisanterie a assez durée, alors unissons nous autour de positions communes, refusons le fascisme, la misère qui l'alimente, son impunité, pour qu'il ne revienne plus frapper à notre porte.

Contributeurs