L'AG D'avril -même si tu ne portes qu'un fil- viens mardi 25 avril à 18h30 à l'HDV

SAMEDI 12 DECEMBRE

Concert à 20 h 

prix libéré




En ces grands froids hivernaux nous vous proposons un seul remède :

Ce CONCERT DU 12 DÉCEMBRE avec

DRAACHE (bourdon) guérit vite et radicalement
http://www.larepubliquedesgranges.org/disques/

http://m-o-musiques.blogspot.fr/p/la-brad.html

LAURETH SULFATE( impro métaphysique soupoudrée de parmesan ) supprime les douleurs et sort sa **Nouvelle Cassette**

MANUEL DUVAL (centrifugeuse ) évite toute complication
http://allumevandu.jimdo.com/

POULAINJARS (basse cour moderne) augmente la force de vivre et sort son **1er et Nouvel Album**
http://poulainjars.bandcamp.com/

Ceci est la seule médication rationnelle

à Samedi

 

SAMEDI 21 NOVEMBRE
à partir de 19H30
Prix lib'


  20h
LES MORTS VONT BIEN (la moitié de HEADWAR)



 21h
PRINCE RINGARD (chansons punk à chat)




  22h
LE RENARD (Armelle: synthé + Sépi: synthé = pagan church songs)
pas trouvé d'autre liens que ça: https://vimeo.com/109455358
 
  23h
BONHEURS INUTILES (Chansons scandaleuses de PMU par Gégé Bonheur & Alexis Le Morbak)
https://alexisgege.bandcamp.com/album/bonheurs-inutiles

Mercredi 25 novembre à 20h30 KinoPolak présentera :


L'un des films les plus emblématiques du cinéma de Kieślowski
La Double Vie de Véronique


     (Pologne / France, 1991, 1h38, avec Irène Jacob)



Le film raconte l'histoire d'un sentiment métaphysique vécu par deux jeunes femmes qui portent le même prénom et sont nées le même jour. Alors que Weronika vit à Cracovie, Véronique, elle, vit à Clermont-Ferrand. Sans qu'elles se connaissent, la mort de l'une semble changer sensiblement la vie de l'autre.





Et si chacun d'entre nous ne menait pas sa vie en solitaire, mais dans un numéro de tandem inconscient avec une personne qui nous est inconnue et pourtant familière ? Tous ces sentiments de déjà-vu, ces coïncidences présumées, ces intuitions, ne sont-ils que le fruit du hasard ou bien seraient-ils dus à des liens irréels ?


Avec la musique bouleversante et envoûtante signée Zbigniew Preisner.


https://www.youtube.com/watch?v=rAsg3Hwsow4






Festival de Cannes 1991:
- Prix d'interprétation féminine pour Irène Jacob
- Prix de la Critique International FIPRESCI
- Prix du Jury oecuménique





lettre au père Noël : Féromil et Doudou

A quoi çà ressemble une lettre au père noël de squatteur ? On n’y lit pas noir sur blanc nos volontés politiques. Celles-là on les met en forme comme on peut, on les déforme, les défait et les refait, elles nous refont, nous mènent ailleurs parfois. Pas le genre de choses qu’on  confie à une grosse marionnette rouge et blanche.
Non une lettre de noël de squatteur c’est une invit’ à la récup, celle d’un robot rouillé qui s’est jamais vendu à cause de son nom de médicament, celle d’un objet magique à mâchonner pour glisser vers les ginguettes du XXIème.

Une lettre de noël de squatteur c’est une réponse au cynique «et bien chantez maintenant» de la fourmi par une parade : et oui, on chante, et par tous les moyens !

Notre lettre, elle convie Féromil & Doudou, elle est datée du lundi 16 novembre, écrite de l’hôtel des viles 55 avenue de l’union soviétique. Pas la peine de venir en traîneau, pédibus ou cycles suffiront à être là à temps pour le début du concert, quelque part entre 20H et 20H30. Les cadeaux, on s’en passera mais n’oublie pas ta pomme, tes amis et ta libre participation aux frais (#)





Féromil est une bouture
un bout d’homme greffé au métal par un détecteur de métaux,

nos oreilles collées au port de Dunkerque par une musique transe,
des vibrations aquatiques dans nos os
qui nous projettent le long des sentiers  ouverts sur le dos de la mer
et nous amènent à d’autres ports,
des gouttes de son
qui nous explosent dans les méandres d’un giga complexe aqueu-industriel,
et nous ramènent au crissement d’une cuillère en fer blanc au fond d’une poêle à frire pour une tambouille entre copains.



Doudou c’est une manière de revenir à soi. JFrançois Plomb  et Laurent Dolcino nous bricole une chambre musicale avec magnétos à bandes, boîtes à musique bricolée, harmonicas, accordéon et petites percussions. Leur petite berceuse avec virgules noise, complaintes néo-folk et ritournelles indus nous invite à une pause douceureuse dans l’été indien.
Ils disent : «les vieux, ils s’en souviennent de FraDolcino et Szklarska Poreba», nous on dit : «les jeunes ils s’en souviennent de  300 milli ampères, des valises de Super Jean-François plomb, Pied Gauche, Jiflure, de Ce meuble», et si vous avez  plus de souvenirs, et ben venez  en trouver.

(#) les frais comprennent le défraiement du trajet des musiciens, la nourriture pour les artistes et les bénévoles, les frais du lieu et de l’entretien du matos son, et -comme disait mémé- du  beurre pour les épinards des artistes invités, parce que la misère pour tous, c’est pas notre délire, on préfère un mot du XIXème, «entraide».


Ps : fais gaffe à ton grand méchant inconscient, il risque de lire berline à la place de beurre, juste parce qu’y a artiste dans la phrase. Même si «berline dans les épinards», çà a son charme dada et pourrait être une belle image de la COP21.. à tout bientôt !
MAGWAMOUR & TETADOGZ présentent:
Mardi 10 Novembre 2015 à 20h 

Prix Libre

 Attention, comme c'est un concert calé en très peu de temps, qu'on tape l'incruste chez nos copains de l'Hôtel des Vil-e-s et qu'on veut pas qu'ils s'attirent des problèmes avec leur voisins, on va commencer très très tôt...
Ouverture des portes à 20h00.
OptimisGFN 20h30  précise
K-THE-I??? 21h30
Si tu viens après 22h30 t'auras tout loupé, tu verras juste notre gueule en train de passer du son.



K-THE-I ???:
https://soundcloud.com/k-the-i
http://www.mushrecords.com/artist/KTheI.php
http://ninjatune.net/artist/k-the-i

K the I???, beau bébé angelino à la mélopée véloce et lancinante, s'inscrit dans la grande famille des MC/Hiphopers  West Coast indé, tels que des Busdriver, Anti-pop Consortium, et autres Subtitle.

Ami du fameux Thavius Beck (avec lequel il évolue dans le label Mush Records  -cLOUDDEAD, Sleeper, Aesop Rock, Busdriver- ) il s'entoure de cette communauté de producteurs de qualité pour donner un cachet authentique et aisément reconnaissable à ses albums.

Échange de bons procédés puisqu'il participe régulièrement à des featurings avec ces mêmes protagonistes (« Still alive », chez Anticon, « Imperial Letters Of Protection » chez BigDada...), une sorte d'évolution en circuit fermé, nourricière et créatrice. On pense forcément à des Cannibal Ox, ou Bigg Jus, même si toute comparaison reste fortuite.  

En live, les basses sourdes, abyssales, cohabitent avec les sonorités digitales sur fond de hip-hop audacieux et percutant. Une tension s'installe, dans un environnement hostile puis laisse place à une torpeur dans laquelle on se complait facilement.

Mais l'artiste ne se cantonne pas à imiter ses pairs. Il provoque, sur des spirales obsédantes agrémentées ça et là de guitares et synthés hypnotisants, des mélodies flirtant avec l'IDM ou le down-tempo, et souligne ainsi l'aspect très personnel de ses productions.

Projet Vagina Rush avec R;Zatz et Ben Sharpa.

LP "Yesterday, today & tomorrow" sur Mush Records / Big Dada (fev 2008)
LP instrumental "Synesthesia" sur Fake Four (juin 2011)

OptimisGFN,
https://goldholywater.bandcamp.com/

Originaire de Cambridge, MA, et ancien voisin de K-THE-I???
Optimis enregistre depuis plus de dix ans des albums au parfum hypnotique, mixe pattern hip hop et nappe électro sur un flow faussement calme et envoutant.

Contributeurs