L'AG D'avril -même si tu ne portes qu'un fil- viens mardi 25 avril à 18h30 à l'HDV

Depuis avril 2015 une bande de joyeu-se-x drilles déluré-e-s se donnent rendez vous pour des balades urbaines et post-urbaines extraordinaires dans le but d'élargir leur champ de perception spatiotemporel.
A l'image de ces phéromones citronnées qui maintiennent l'unité d'un essaim d'abeilles en déshérence, le Grand LustuCru les rassemble.
On pourrait dire aussi qu'ils-elles marchent dans un but imprécis... Et à la surprise générale... quelque chose toujours se passe....
Le Grand LustuTruc est une tentative sans fin d'approfondissement de ce quelque chose,
disons truc, par la restitution et la célébration* des 9 balades de cette année.

La soirée se prolongera par une petite nocturne - l'exploration du triangle de Saint-Jean, balade non ésotérique mais pleine de fantômes du futur. 


Et le midi c'est la vélorution
Et le soir, c'est le tru

*

ANNULÉE Poésies le 4 mars à 20 h ANNULÉE



VOLCANS EUPHRATE MER

LECTURES SONORES ET PERFORMEES

Le 4 MARS, 20H, on vous invite à une soirée de rencontres et de découvertes de poésies sous un alignement d'étoiles qui nous convie à mélanger les langues, les histoires et les styles. Poètes syriens, poètes irakiens, poètes français, traducteurs, Radio Supernova et Tapin2.org se réunissent pour vous proposer lectures, projections, performances et "conférences filantes".
et si vous n'êtes pas là vous pourrez tout entendre en direct sur Radio Supernova :
http://www.supernovaeditions.com/radio/

prix libre .

Projection de "SI NOUS AVIONS ÉTÉ DES STATUES" 12 mars



Dans le cadre du festival Phil Grobi

Projection du film de Anne Terrasse
suivie d’une discussion et d’un goûter partagé
– participation libre

Depuis 50 ans, la Nubie repose sous les eaux du lac Nasser, lac de retenue du Haut-Barrage d’Assouan, en Egypte.

Abdelrahman et ses voisins se souviennent du pays de leur enfance et des jours terribles de l’exil qui a suivi, en plein désert, après une vie liée au Nil. Aujourd’hui revenus vivre au bord du lac, au plus près de leur ancien village, ces vieux messieurs tentent de redonner vie à leur Nubie, en recultivant la terre et en transmettant aux plus jeunes la culture nubienne à travers les histoires, la musique et la langue…

Anne Terrasse a vécu quelques temps en Egypte. Elle y a rencontré des Nubiens, avec qui des liens forts se sont noués. Plus tard, elle a décidé d’aller retrouver Abdelrahman et ses voisins, cette fois avec sa caméra, afin de réaliser un film qui leur donne la parole.

Après la projection du film, nous prendrons le temps de discuter puis nous partagerons un goûter ensemble


bande annonce
VENDREDI 26 FéVRIER
2Oh0O


-GUILHEM'ALL (platiniste indus/musique concrete bon marché)

-POINT INVISIBLE  (duo indus/noise percussif)        

-KUTTUM GUSSUM GU (K7 lofi/noise entêtante pour adolescents post-puberes)

-PEDILUVE BANQUISE (duo expe exotica)

-SadekHomenInTyt (aka s.h.i.t.) (ambient electronique, 20 ans de carrière)

-DJ CASSE CROUTE (mix cheloux)



ciné deviant acte 7 le mercredi 17 /02 à 20H

Bonjour vous,

Et oui, l'équipe du Cinéma Déviant a finalement succombé à la tentation et a donc choisi de vous proposer le seul, l'unique, le brontosaure (oui pourquoi pas...),  Turkish Star Wars.

Il y aurait tellement de choses à dire sur ce chef-d'oeuvre du cinéma international. S'il y avait un seul nanar à voir, ce serait celui-ci.

Turkish Star Wars, réalisé par Çetin Inanç en 1982, c'est un mélange de tout ce qu'on aime. C'est Cüneyt Arkin (Alain Delon est le Cüneyt Arkin français) qui sauve le monde. Car oui, le titre originale signifie L'Homme qui Sauve le Monde.

Mieux qu'un film américain avec Bruce Willis, mieux qu'un film d'auteur avec Omar Sy, mieux qu'un film so British de Woody Allen, mieux que le Fürher en Folie, c'est vous dire, ce film est....... raaah les mots nous manquent.


Même en VO tu comprendrais mais on est sympa ce sera en VOSTFR. Si tu aimes les femmes, le champagne, les monstres en mousse et les trampolines, viens. Si tu arrives à nous expliquer quelle partie de Star Wars ça raconte, tu gagneras une part supplémentaire de notre inimitable moelleux au chocolat vegan.

Et l'Amie Wijbick, qui trouve que ce film est beau, nous fera l'honneur de venir nous le présenter.

Quant à toi, la journaliste de la Montagne venue pour Virus Cannibale et partie au bout de 12 minutes, si tu lis ces lignes, passe ton chemin, tu ne mérites pas Cüneyt Arkin.

Ce sera toujours dans cinéma de l'Hôtel des Vil-es, 55 av. de l'Union Soviétique, cinéma ré-ouvert pour ce cycle.

Y'aura des trucs à manger vegan et du jus de fruit.



T E L E G R A M M E * * * S P E C I A L * * * 6 F E V R I E R * * * I N V I T A T I O N

  T E L E G R A M M E * * * S P E C I A L * * * 6 F E V R I E R * * * I N V I T A T I O N
 T E L E G R A M M E * * * S P E C I A L * * * 6 F E V R I E R * * * I N V I T A T I O N

ciné déviant, mercredi 3 fées-vrillées, à 20 h



Bonjour,
Comme nous le disions dans l’épisode précédent, le nanar volontaire c’est fini !

Le prochain sera un film de Bruno Mattei (Un grand Monsieur du nanar qui était en lice dans la compétition du plus mauvais réalisateur de tous les temps qu’il a noblement perdu face à Ed Wood) !

Virus Cannibale ou L’enfer des morts-vivants ou juste Virus pour les intimes, de Vincent Dawn est sorti en 1980 et ça parle de zombie (ça parait plus ou moins logique).
Là, vous vous dites qu’on se fout de la gueule du monde….C’est même pas un Mattei ! Mais en fait si, le freluquet italien a utilisé un pseudonyme pour paraître américain  (parce que comme tout le monde le sait, être américain c’est bien !)


1h39 de bonheur autour d’un scénario écrit sur un post-it à côté de la liste de courses du réalisateur qu’on pourrait résumer ainsi : de la sauce tomate (je ne résume pas la liste de courses), des stock-shots à foison, le plus beau plan nichon de l'histoire, des amnésies concernant la meilleure manière de tuer un zombie, la crème de l’équipe d’intervention d’urgence , une opération mort-lente qui ne marche pas comme y faudrait.



Pas d’hommage ante ou post-mortem en prévision cette fois-ci (Osons l’espérer…).


Admettons noblement que lors de l'Acte V, "Le Führer en Folie" n'a fait rire que nous, les masses présentes étaient plutôt catastrophées... Mais là c'est autre chose, promis...
("Les promesses n'engagent que ceux qui y croient" J. Chirac)

Si tu viens, t’auras vu un film de Bruno Mattei et c’est toujours bien à caser quand on veut parler des grands du cinéma italien.

Ce sera toujours dans cinéma de l'Hôtel des Vil-es, 55 av. de l'Union Soviétique, cinéma ré-ouvert pour ce cycle.

Y'aura des trucs à manger vegan et du thé, même de la tisane.


Contributeurs