Assemblèe générale:
Venez comme vous êtes...



LE VENDREDI 19 DECEMBRE 2014



18h00




Samedi 6 Decembre 21 heures
__________

Un Vivant Un Poete Un Mort Un Chien

" Je chante un chant de guerre à des guerriers absents, mon rock comme une pierre lancée sur des géants..."

http://unvivant.wix.com/unvivantunpoete
http://21-3.pagesperso-orange.fr/
__________

Christophe Siebert - Lecture Drone du prochain recueil en avant-première

"41

Un écrivain

Est impuissant

Par nature

Un écrivain

Ne fabrique

Rien

Un écrivain est par nature une vache qui regarde passer les trains

///

La plupart du temps

Quand je parle aux gens

Comme s'ils étaient libres

Il ne comprennent pas

Croient que je plaisante

Que je me fous d'eux

///

Je suis une vache

Une vache libre "


http://konsstrukt.wix.com/christophe-siebert
__________

Julien Martin - Carte blanche pour voix classieuse et Noisy

L’improvisation est à la base de sa recherche musicale: explorer librement les rythmes et sonorités de la voix, appréhender l’instant musical. La reprise de chants populaires, la lecture de poésie prolongent cette inspiration, en tenant compte du travail pionnier de vocalistes comme Beñat Achiary, Demetrio Stratos, Giovanna Marini et Les Manufactures Verbales. Julien Martin a étudié le chant et la musique pendant 4 ans au Conservatoire de Clermont-Ferrand ; il a fait plusieurs stages de voix intensifs au Roy Hart théâtre, d’autres stages avec Olivier Chabaud, Geneviève Aulagnon, et un stage de chant traditionnel avec André Ricros, Sylvie Berger, Evelyne Girardon. Il pratique l’improvisation au sein du Collectif Musique en Friche, écrit et compose pour le duo A tue-tête, chante pour le duo Djablousto avec le violoncelliste Thomas Charmetant, et construit petit à petit un solo nommé Juju-Box.
_____________

Gwyn Wurst - Chanson sans parole


Claviériste surnaturel et virtuose extraterrestriel, il est en solitaire une véritable anomalie iconoclaste, une erreur de casting Marvel recalé au concours pour P4 « superpouvoir impropre et crapuleux ».
Avec ses deux claviers et les phalanges d’un Colossus, il irrite une makina d’auteur absinthé, recrache au plafond les pires incendies dancefloor d’Otto Von Shirach et Venetian Snares ; improvise sans se soucier des retombées écologiques un électro-arabisant saturé qui laisse Omar Souleyman en pâture aux vers des sables sur Dune sans se retourner ; compose la bande originale du remake snuff de « Qui veut la peau de Roger Rabbit ? ».
Une danse du soleil vicieuse, unique et ravagée, un viol hardtek satanique sans matière grasse, une expérience rare, indispensable et remuante à vous en séparer définitivement le cartilage de la chair.

http://gwynwurst.bandcamp.com/releases
___________

Libre mais nécessaire participation au frais.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Contributeurs