ciné déviant, mercredi 3 fées-vrillées, à 20 h



Bonjour,
Comme nous le disions dans l’épisode précédent, le nanar volontaire c’est fini !

Le prochain sera un film de Bruno Mattei (Un grand Monsieur du nanar qui était en lice dans la compétition du plus mauvais réalisateur de tous les temps qu’il a noblement perdu face à Ed Wood) !

Virus Cannibale ou L’enfer des morts-vivants ou juste Virus pour les intimes, de Vincent Dawn est sorti en 1980 et ça parle de zombie (ça parait plus ou moins logique).
Là, vous vous dites qu’on se fout de la gueule du monde….C’est même pas un Mattei ! Mais en fait si, le freluquet italien a utilisé un pseudonyme pour paraître américain  (parce que comme tout le monde le sait, être américain c’est bien !)


1h39 de bonheur autour d’un scénario écrit sur un post-it à côté de la liste de courses du réalisateur qu’on pourrait résumer ainsi : de la sauce tomate (je ne résume pas la liste de courses), des stock-shots à foison, le plus beau plan nichon de l'histoire, des amnésies concernant la meilleure manière de tuer un zombie, la crème de l’équipe d’intervention d’urgence , une opération mort-lente qui ne marche pas comme y faudrait.



Pas d’hommage ante ou post-mortem en prévision cette fois-ci (Osons l’espérer…).


Admettons noblement que lors de l'Acte V, "Le Führer en Folie" n'a fait rire que nous, les masses présentes étaient plutôt catastrophées... Mais là c'est autre chose, promis...
("Les promesses n'engagent que ceux qui y croient" J. Chirac)

Si tu viens, t’auras vu un film de Bruno Mattei et c’est toujours bien à caser quand on veut parler des grands du cinéma italien.

Ce sera toujours dans cinéma de l'Hôtel des Vil-es, 55 av. de l'Union Soviétique, cinéma ré-ouvert pour ce cycle.

Y'aura des trucs à manger vegan et du thé, même de la tisane.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Contributeurs