[23 novembre] : Cycle du cinéma déviant, Blood Freak


http://www.danstoncinema.fr/wp-content/uploads/2015/12/blood-freak.jpg


The boyrs are back in town !

Pour cette deuxième projo de la saison, on tape dans le nanar très très lourd. Puisque c'est un film catholique anti-drogues de 1972. Et oui. 

Blood Freak donc. Richard aide une catho avec sa bagnole. Elle l'emmène chez sa soeur en soirée avec que des drogué-es. Richard lutte, puis succombe et fume 5 tafs avec la soeur de notre catholique. D'ou violente... crise de manque dès le lendemain. Il trouve un taf dans un ferme où il doit manger des dindons un peu drogués. Et là il devient.... tout est sur l'affiche, et on va pas spoiler ce "film d'horreur" où ce qui fait le plus plus flipper sont les dialogues et les tronches des hippies.

Nous ne remercierons jamais assez Steve Hawkes, scénariste, producteur, co-réalisateur et acteur principal pour ce film, qui d'ailleurs est culte aux US.

Ce sera en VF, parce que la VF est apocalyptique. Si jamais vous pensez que oh-mon-dieu-z'ont-élu-Donal-Trump-on-va-tous-mourir, Blood Freak vous prouvera que c'est un évènement mineur comparé aux fumeurs de shit.



Y'aura des trucs à manger vegan et thé.


Viens à 20h. Mais te sent pas obligé de ramener ta beuh, parce que c'est pas notre genre.

--
"Depuis le temps qu'ille sourit, ses mots devraient être doux comme un chat. Il me fait plutôt penser à celui d'Alice aux Pays des Merveilles. Y'a pas de merveilles ici. Y'a juste de la haine et des cernes. Alors on sourit. Pour éviter qu'elles sortent. Laissez passer. C'est pas pressé mais faut que ça sorte. Laisse moi parler. Parle pas de ma vie. Elle est trop morte. C'est juste pour être sociale et pour se faire des ami-es. C'est comme un sourire."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Contributeurs